mardi 27 octobre 2015

Genèse du projet "Plaisirs de meufs"

Comment est né le projet ? 

Notre rencontre est née de notre participation à un collectif étudiant féministe. C’est dans ce cadre que nous avons expérimenté pour la première fois le format des ateliers-discussions. Un jour, une copine féministe qui travaille sur un documentaire à propos du plaisir féminin nous a proposé de participer à un atelier filmé sur ce thème, pour nourrir ses recherches préliminaires. Tout d’abord très intimidées à l’idée que des sujets si intimes soient abordés sous l’oeil de sa caméra, nous nous sommes vite rendues compte que la bienveillance de notre cadre de discussion nous faisait oublier que nous étions filmées ! C’était follement libérateur de se reconnaître dans les histoires des unes et des autres, de se dire : « c’est pas que moi ?! ». Nous sommes reparties ce soir-là pleines d’énergie, impatientes de partager nos nombreuses autres questions laissées en suspens. 

Enthousiasmées par le déroulement de cette première session, nous avons décidé de nous revoir. Entre temps, nous avons récupéré la bande-son que nous avons réécoutée, retranscrite, et à partir de laquelle nous avons extrait les thèmes des échanges futurs. L’idée de retranscrire cette conversation a été lancée car certaines d’entre nous qui utilisent la retranscription d’entretiens dans le cadre de leur travail de thèse : posséder une version écrite de nos discussions nous permettait de mieux identifier les mécanismes sociaux qui nous bloquent, les schémas préconçus dans lesquels nous nous inscrivons ou les stéréotypes que nous rejouons.
Depuis, nous nous sommes retrouvées à plusieurs reprises pour aborder diverses thématiques telles que la jouissance et la non-jouissance, le rapport au corps, la masturbation, les fantasmes, etc. Le principe fondamental de ces discussions : la bienveillance. Autrement dit, nous ne portons aucun jugement sur les pratiques, les visions et les idées de chacune. 

Et maintenant...


Nous avons désormais envie de partager ces questions, difficultés, réussites, découragements, surprises et découvertes concernant le plaisir. Et comme nous souhaitons le faire de façon joyeuse et colorée, nous le faisons en BD et à travers un blog accessible à tou.te.s ! Notre quête d’un coup de crayon pour ce projet nous a menées à la dessinatrice féministe Hélène Bonardi, qui a accepté de se joindre au projet pour mettre en scène et en couleur ce qu’il nous tenait à coeur de partager !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.